ClassiqueInfo.com




les Quatuors de Beethoven par les Voce

vendredi 17 octobre 2008 par Fernand Bretton
JPEG - 97.6 ko
© Quatuor Voce

Impossible quand on place Beethoven au centre de la programmation d’un festival de faire l’impasse sur un concert de quatuors à cordes, l’une des formes musicales, avec les sonates pour piano, où l’évolution de Beethoven, du classicisme au romantisme est la plus évidente.

La première série des six quatuors Opus 18, composés au cours des deux années de 1798 à 1800, bien qu’encore influencée par Haydn et Mozart commence déjà à laisser pointer un langage nouveau, surtout dans ce numéro 6, le plus original de la série, qui est joué ce soir.

Mais il est à noter que ces six quatuors n’ont pas été composé dans l’ordre de la numérotation retenue pour leur publication, qui tient sans plus compte d’une logique progressive vers un langage nouveau, qu’une réalité d’inspiration au jour le jour beaucoup plus aléatoire dans le désir de nouveauté et l’expression d’une influence ou d’un attachement aux maîtres du passés. Dix ans plus tard, le chemin parcouru est nettement visible dans le Quatuor n° 11 opus 95, dont l’épithète « serioso » résume bien la rigueur que traduit Beethoven dans ce quatuor plus concis, mais dépassant tous les précédents quant à l’énergie, la vigueur et même la fureur qui y déferlent.

Le jeune quatuor français Voce est né en 2004 ; il peut se réjouir d’un début de carrière prometteur couronné par le premier prix du Concours de Genève. Son répertoire est déjà conséquent, allant des grands classique aux compositeurs de notre époque comme Thierry Escaich. Conscientw de la nécessité de mieux faire connaître la musique, et curieux de nouvelles expériences, ses membres participent également à « La leçon de musique » de Jean François Zygel, ou accompagnent en direct des films muets de Murnau, Ernst Lubitsch ou Buster Keaton. Ce qui frappe d’abord, c’est la finesse et le velours de la sonorité de chacun, permettant une homogénéité remarquable, beauté du son au service d’une interprétation plus passionnée que marmoréenne et traduisant bien l’urgence et les angoisses que Beethoven a souvent révélées dans ses quatuors.
Pour notre grand bonheur, Beethoven était entouré par Schubert qui aurait certainement été très honoré de ce rapprochement tellement il admirait son aîné. Pour commencer le concert, les Voce ont mis d’emblée le public dans l’ambiance passionnée et dramatique du célèbre Quartettsatz (mouvement de quatuor) D705 ; un allegro assai qui est resté sans suite si ce n’est quelques mesures d’un futur deuxième mouvement ; Schubert avait l’habitude de laisser des œuvres inachevées. Mais Schubert, même dans le drame, ne peut s’empêcher de chanter, sa mélodie est d’une rare intensité et d’une simplicité dont il a le secret. Cette dualité est admirablement rendue par le quatuor Voce qui en guise de bis, termine le concert par Schubert encore, le dernier mouvement du Huitième quatuor, apportant la preuve qu’on a grand tort de connaître ses derniers quatuors et d’ignorer largement les autres !

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Aix-les-Bains
- Théâtre du Casino
- 05 octobre 2008
- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), Quatuor à cordes Op. 18 n°6 en Si bémol majeur ; Quatuor n° 11 en fa mineur Op.95 « serioso » ; Franz Schubert (1797-1828), Quartettsatz en ut mineur D703
- Quatuor Voce : Sarah Dayan, Cécile Corbin, violon ; Guillaume Becker, alto ; Julien Decoin, violoncelle






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 822583

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique de chambre   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License