ClassiqueInfo.com




Une savoureuse Cenerentola à Genève

mercredi 27 février 2008 par Fernand Bretton
JPEG - 44 ko
GTG/Isabelle Meister

C’est au tour du Grand Théâtre de Genève de bénéficier de l’excellente production de La Cenerentola, après Houston, l’Ecosse, et le Liceu de Barcelone (où ClassiqueInfo était déjà présent), et le « rève » s’est prolongé au Grand Théâtre de Genève dans cette mise en scène où la finesse reste au service de la drôlerie et réciproquement !

Dans son conte moral, Rossini fait la part belle aux voix de barytons basses, auxquelles il accorde trois rôles importants. Giovanni Furlanetto qui était initialement prévu dans le rôle d’Alidoro est remplacé par Simon Orfila. Ce dernier manifeste une belle autorité dans ce rôle du sage, qui remplace dans le livret de Jaccopo Ferreti la bonne fée du célèbre conte, à défaut d’avoir les graves imposants requis par sa partie. Fabio Maria Capitanucci, dans le rôle du valet Dandini, est celui des trois qui possède la plus belle ampleur vocale, très bien menée, au service d’un timbre riche et sonore. Quant à Bruno de Simone, sa belle voix de baryton, plus suave qu’imposante ne l’empêche pas de proposer un Don Magnifico tour à tour vaniteux, cruel, fourbe et mielleux.

JPEG - 59.1 ko
GTG/Isabelle Meister

Clorinda et Tisbée, les deux soeurs, sont interprétées (ce qui n’est pas banal !) par des jumelles : Raffaella et Giorgia Milanesi, peut être de fausses jumelles si l’on s’en tient à leurs timbres de voix assez différents mais s’harmonisant admirablement, aucune des deux ne faisant de l’ombre à l’autre.

Maxim Mironov jeune ténor russe de 26 ans au physique encore adolescent possède une très jolie voix de ténor rossinien, qui manque encore un peu d’ampleur, mais pas d’un charme ensorcelant.
Quant à Vivica Genaux, on comprend qu’elle soit une des Cendrillon les plus demandées du moment dans le monde. Impeccable dans la virtuosité des vocalises époustouflantes de Rossini, elle n’est pas moins remarquable dans la douceur et la tendresse, avec sa belle voix aux couleurs moirée, sur toute l’étendue de sa tessiture.

JPEG - 62.6 ko
GTG/Isabelle Meister

Si vocalement on est comblé par l’ensemble des chanteurs, il faut louer aussi leur sens de la comédie et leur jeu de scène impeccable, qui ne nous gratifie sans aucun temps mort des talents de vrais comédiens.

L’Orchestre de la Suisse Romande brille de mille feux rossiniens sous la direction de Giuliano Carella, pour qui Rossini ne semble pas avoir de secret et le choeur masculin du Grand Théâtre est également au rendez-vous pour assurer avec tous les autres artistes une mécanique admirablement précise et bien huilée. Une soirée savoureuse !

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Genève
- Grand Théâtre
- 23 février 2008
- Gioachino Rossini (1792-1868), La Cenerentola, Dramma giocoso en deux actes sur un livret de Jacopo Ferretti direcion : Giuliano Carella
- Mise en scène, Joan Font ; Décors et costumes, Joan Guillen ; Lumières, Albert Faura ; Chorégraphie, Xevi Dorca
mise en scène Joan Font
- Don Ramiro, Maxim Mironov ; Dandini, Fabio Maria Capuntanucci ; Don Magnifico, Bruno De Simone ; Clorinda, Raffaella Milanesi ; Tisbe, Giorgia Milanesi ; Angelina, Vivica Genaux ; Alidoro, Simon Orfila
- Chœur du Grand Théâtre de Genève
- Orchestre de la Suisse Romande
- Giuliano Carella, direction






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 830078

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Opéra   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License