ClassiqueInfo.com




Un Roméo et Juliette de plus

mardi 12 avril 2011 par Hermine Ferrand
JPEG - 42.2 ko
© Magali Dougados

Le Théâtre National de Chaillot présente une nouvelle version dansée de Roméo et Juliette : celle de Joëlle Bouvier pour le Ballet de Genève. Les 22 danseurs de cette compagnie à vocation contemporaine proposent un spectacle au thème ambitieux qui, à défaut d’originalité, montre la maîtrise chorégraphique de la créatrice.

Roméo et Juliette... le thème a été traité tant de fois que l’on a certaines attentes et exigences quand une nouvelle version est proposée. Joëlle Bouvier fait le choix raisonnable de ne pas utiliser la partition intégrale du ballet de Prokofiev, mais des extraits des trois suites pour orchestre que le compositeur en a tirés. Ce ballet est donc placé sous le signe de la passion exacerbée, par son thème et sa musique. Néanmoins, on ne peut s’empêcher de ressentir un hiatus entre l’ambition affichée et les moyens mis à la disposition de la chorégraphe : musique enregistrée et compagnie à petit effectif. De plus, la chorégraphe a pris le parti, éculé, de ne situer son histoire dans aucun temps ni lieu précis. A force d’abstraction et de synthétisation de ce genre, le ballet finit par le plus avoir de personnalité et à ressembler à n’importe quel autre. Par conséquent, il est difficile d’accrocher à l’histoire narrée ici ; certains épisodes, comme le suicide de Juliette, sont par ailleurs tellement conceptualisés que certains spectateurs ne pouvaient croire que le spectacle était fini. Par ailleurs, on déplorera quelques stéréotypes propres aux spectacles de danse contemporaine : la voix-off susurrant le texte en anglais, les costumes bon-marché, le drap blanc symbolisant sans doute la virginité envolée des amants...

JPEG - 17.6 ko
© Grégory Batardon

Heureusement, il reste deux ingrédients de poids : le métier de Joëlle Bouvier et la qualité des danseurs du Grand Théâtre de Genève. En effet, si le spectacle souffre d’un manque de dynamique dans la progression dramatique (le collage musical n’y est sans doute pas étranger), les numéros, en particulier les solos et duos, dégagent une intensité certaine (les duos de Roméo et Juliette, de Tybalt et Mercutio). Le Ballet de Genève semble être un repaire de danseurs à fort tempérament ; les deux protagonistes quant à eux ne manquent pas de fraîcheur. Le dispositif scénique, minimaliste, est élégant : une demi-piste inclinée et amovible. L’utilisation, à deux reprises, d’un assemblage de lances en métal s’avère également une bonne idée parfaitement maîtrisée. En conclusion, la « nouvelle danse française » a un peu vieilli mais a encore des choses à dire.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Paris
- Théâtre National de Chaillot
- 08 avril 2011
- Musique enregistrée : Sergueï Prokofiev (1891-1953), Roméo et Juliette (extraits de trois suites pour orchestre)
- Joëlle Bouvier, chorégraphie ; Rafael Pardillo et Emilio Urbina, assistants à la chorégraphie ; Rémi Nicolas et Jacqueline Bosson, scénographie ; Philippe Combeau, costumes ; Rémi Nicolas, lumières
- Sara Shigenari, Juliette ; Armando Gonzalez, Roméo ; Loris Bonani, Tybalt ; Nathanäel Marie, Mercutio ; et Joseph Aitken, Pierre-Antoine Brunet, Prince Credell, Grégory Deltenre, Paul Girard, Clément Haenen, André Hamelin, Fernanda Barbosa, Hélène Bourbeillon, Gabriela Gomez, Virginie Nopper, Yu Otagaki, Isabelle Schramm, Sarawanee Tanatanit, Madeline Wong, Yanni Yin, Daniela Zaghini
- Ballet du Grand Théâtre de Genève






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 829832

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Danse   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License