ClassiqueInfo.com



Un Requiem de Mozart à Lyon

dimanche 6 février 2011 par Charlotte Quelin
JPEG - 35.9 ko
Johanette Zomer
DR

Dans le cadre de la série des Concerts avec choeur, l’Orchestre National de Lyon s’est associé aux Solistes de Lyon – Bernard Tétu pour offrir au public le célèbre Requiem de Mozart. A la baguette pour l’occasion le chef hollandais Ton Koopman, que les spectateurs lyonnais avaient déjà entendu l’année précédente dans l’Oratorio de Pâques de Bach.

Le concert commençait par la Cantate BWV 207 « Auf, schmetternde Töne der muntern Trompeten » de Bach. L’ouverture, sous forme de marche, a surpris les spectateurs : les choristes et les vents sont entrés sur scène depuis le fond de la salle, au son du tambour. Dommage que le public n’ait pas été plus attentif.

La suite de la cantate manque de relief et de couleurs. Peut-être les musiciens se réservent-ils pour la suite du programme ? Néanmoins, Ton Koopman, à la direction et au clavecin, essaie de leur transmettre toute son énergie. Les solistes sont de niveau inégal, Klaus Mertens (basse) et Johanette Zomer (soprano), sont engagés, lyriques et leur voix porte jusqu’aux plus hautes travées de la salle. Jörg Dürmüller (ténor) est un peu en dessous, comme emprunté, marmonne plus qu’il ne chante et semble alors au maximum de ses capacités, au point qu’on a l’impression que s’il donne d’avantage, sa voix va disparaître. Bogna Bartosz a une voix agréable, un très joli timbre d’alto qui est au service de la partition.

Quant à l’Ave Verum Corpus de Mozart, ce fut un vrai moment de poésie et de magie. En trois minutes (et 46 mesures seulement), tout le génie du compositeur s’exprime, avec beaucoup de retenue. Les choeurs sont clairs, précis, homogènes. Le temps a été comme suspendu, que Ton Koopman a prolongé aussi longtemps que possible avant les applaudissements.

Vint enfin le Requiem de Mozat, dans la version achevée par Franz-Xaver Süssmayr en suivant les consignes du compositeur disparu avant d’avoir fini son chef d’oeuvre. Au delà des légendes qui entourent cette oeuvre, on retiendra le dynamisme de Ton Koopman à la direction, avec comme résultat un Requiem très enlevé et presque gai.

Sarah Jouffroy remplaçant Bogna Bartosz pour les soli d’alto chante avec beaucoup de brio une de ses partitions fétiches. Jörg Dürmüller a heureusement retrouvé sa voix, et les quelques passages pour ténor solo sont de bien meilleure facture que dans la première partie. Johanette Zomer et Klaus Mertens sont quant à eux toujours au sommet. Les choeurs donnent toute leur puissance, notamment dans le Dies Irae et le Lux aeterna final.

Belle soirée en somme, avec une bonne interprétation d’un tube du répertoire classique. Ce concert s’inscrivait également dans la série « Chef d’oeuvre », qui met la musique classique savante à portée du plus grand nombre avec des oeuvres connues. Le prochain aura lieu au mois mai autour du Boléro de Ravel, en compagnie du violoniste Renaud Capuçon.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez l’insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse qu’un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de l’auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, n’hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Lyon
- Auditorium
- 22 janvier 2011
- Johann Sebastian Bach (1685-1750), Cantate BWV 207 « Auf, schmetternde Töne der muntern Trompeten »
- Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Ave Verum Corpus KV618 ; Requiem KV626
- Johannette Zomer, soprano
- Bogna Bartosz, alto
- Sarah Jouffroy, alto
- Jörg Dürmüller, ténor
- Klaus Mertens, basse
- Solistes de Lyon Bernard Tétu, préparés par Alain Joutard
- Orchestre National de Lyon
- Ton Koopman, direction











Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 804637

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique vocale et chorale   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License