ClassiqueInfo.com




Triomphes pour la Sérénade de Dohnanyi et l’Opus 60 de Brahms au Festival Juventus

lundi 13 juillet 2009 par Richard Letawe
JPEG - 26.5 ko
DR

Quatre musiciens ce soir au Festival Juventus pour interpréter quatre œuvres fort différentes, par leurs climats, leurs effectifs et leurs exécutions, et qui vont provoquer des réactions contrastées.

Evacuons d’abord très vite la création mondiale sur commande du festival d’Aquae fontes de Bryan Christian. Dix minutes de frottis de cordes et d’archets, dont la stérilité et la monotonie dépassent notre compréhension.

Le concert débutait par les rares variations sur « Ich bin der Schneider Kakadu » de Beethoven. Le trio Liana Gourdjia, Marc Coppey, Peter Laul y est énergique et stylé, mais parfois légèrement déséquilibré. La violoniste connaît quelques écarts de justesse, et force parfois le trait, alors que le pianiste joue parfois un peu fort. On retient de cette œuvre avant tout l’introduction, un adagio austère, que le trio joue avec tout le sérieux et la retenue requis.

Les deux autres œuvres du programme font taire toute critique. Le Quatuor avec piano n°3 de Brahms, pour lequel l’altiste David Gaillard rejoint le trio précédent, reçoit un traitement très pertinent, soulignant idéalement le contraste entre les nombreux épisodes dramatiques, joués avec une résolution et une violence proches de la sauvagerie, et les passages plus lyriques, dont la tendresse rare mais précieuse, est merveilleusement rendue par un ensemble qui est alors capable d’une finesse et d’une sensibilité merveilleuses.

La force de cette interprétation dramatique et volontaire, d’une unité de ton impressionnante, est cependant éclipsée par la magnifique version du Trio à cordes Op.10 de Dohnanyi joué un peu plus tôt. La maîtrise des instrumentistes et l’impression de liberté qu’ils dégagent y sont telles qu’ils semblent être en train d’improviser et de jouer en plein air, pour les arbres et les champs, célébrant la beauté de la nature. Les musiciens entrent dans le vif dès le début, avec une marche résolue, attaquée franchement et virilement, mais sans brutalité, et déployant une sonorité riche et puissante. On se régale ensuite des superbes phrases dévolues à l’alto au début de la romanza, puis d’un scherzo très volontaire, où le violon lumineux et corsé de Liana Gourdjia est à son meilleur. Suit un andante à variations d’une expressivité touchante, avant que le trio close en majesté cette sérénade par un rondo final où sa cohésion, son enthousiasme et sa résolution sont encore une fois remarquables. Dohnanyi triomphateur à l’applaudimètre, et très légitimement d’ailleurs, d’une soirée au programme pareil, c’était bien improbable, et c’est pourtant ce qui arriva.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Cambrai
- Théâtre municipal
- 08 juillet 2009
- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), Variations en Sol majeur sur « Ich bien der Schneider Kakadu » de Müller Op.121a
- Erno von Dohnanyi (1877-1960), Sérénade pour trio à cordes en Ut majeur Op.10
- Bryan W. Christian (né en 1984), Aquae fontes, pour violon et violoncelle
- Johannes Brahms (1833-1897), Quatuor pour piano et cordes n°3 en ut mineur Op.60
- Liana Gourdjia, violon
- David Gaillard, alto
- Marc Coppey, violoncelle
- Peter Laul, piano






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 831441

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique de chambre   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License