ClassiqueInfo.com




Juventus 2012

mardi 3 juillet 2012 par La rédaction

C’est ce soir que Juventus entame sa vingt-deuxième édition au théâtre de Cambrai, avec comme chaque année un programme riche et varié, proposé par la famille des lauréats précédents du festival, qui seront rejoints cette année par trois nouveaux membres : la violoncelliste Hermine Horiot, l’altiste Dimitri Murrath et le pianiste Benjamin Perenyi.

Plutôt que de faire une longue liste des concerts et des œuvres jouées, pointons quelques dates qui nous semblent les plus emblématiques du programme de cette année.

Les nouveaux lauréats :

Benjamin Perenyi sera à l’œuvre dès le 04 juillet, pour un programme extrêmement classique : sonate KV 280 de Mozart et Sonate pour piano n°3 de Brahms.

Une semaine plus tard, ce sera au tour de Dimitri Murrath, qui jouera lui aussi Mozart (Sonate pour violon et piano KV 302 transposée pour l’alto et Divertimento « Puchberg » et Brahms ( Sonate Op.120 n°2. Il sera accompagné par Marie Hallynck, Peter Laul, et Dalibor Karvay, lauréat de l’année passée.

Le lendemain, programme romantique avec la violoncelliste Hermine Horiot dans les Fantasiestücke Op.73 de Schumann, dans la Sonate pour violoncelle et piano de Chopin et dans le Sextuor « Souvenirs de Florence » de Tchaïkovski.

Autres concerts à retenir :

Le 13 juillet, le premier récital à Cambrai du pianiste Peter Laul, l’un des lauréats les plus assidus du festival, chambriste émérite, qui sera ainsi enfin la vedette d’une soirée dédiée à lui seul.

L’Orchestre national de Lille est depuis l’année dernière un invité régulier du festival, sous la direction de Kaspar Zhender il jouera trois concertos le samedi 07 : Concerto d’Aranjuez avec Marlon Titre, Duett-Concertino de Strauss avec Fredrik Fors et Laurent Lefèvre, et la Double-Concerto de Brahms avec Alissa Margulis et Julian Steckel.

Le 05 juillet, programme partagé entre une pièce du répertoire, le Quintette pour piano de Schumann, et les œuvres de deux compositrices, la Sérénade pour piano de Pauline Viardot, et le Trio pour piano, flûte et violoncelle de Louise Farrenc.

Le 14, pour la clôture, la Symphonie n°15 de Chostakovitch dans une transcription pour trio et treize percussions, puis en seconde partie une surprise, tous les musiciens présents pour Juventus In Love

Et tous les autres concerts….

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 831477

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Annonces   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License