ClassiqueInfo.com




Le Docteur Miracle à Avignon

vendredi 27 avril 2012 par Emmanuel Andrieu

L’Orchestre d’Avignon affichait, pour une représentation unique, le rarissime Docteur Miracle de Georges Bizet, avec un quatuor de jeunes chanteurs français tous très prometteur. En première partie, le magnifique (et inexplicablement rare) Festin de l’Araignée - musique de ballet composée en 1912 par Albert Roussel - a également ravi l’auditoire provençal.

Au sein de la production lyrique de Bizet, Le Docteur Miracle se révèle être une petite pépite d’humour, qui mériterait plus souvent les honneurs de la scène. Hormis une production à la Péniche Opéra en 1995 et une exécution en version de concert en 1975 à Paris, la première œuvre lyrique du compositeur de Carmen n’avait plus été donnée en France depuis des lustres.

La genèse de l’ouvrage est singulière. En 1856, Jacques Offenbach organisa un concours d’opéras-comiques pour lequel les six candidats retenus planchèrent sur le même livret, signé par Léon Battu et Ludovic Halévy. C’est Bizet - ex-aequo avec Charles Lecoq (célèbre pour sa future Fille de Mme Angot) - qui l’emporta.

Créée aux Bouffes-Parisiens en 1857, l’histoire est typique des opéras buffo italiens de la première moitié du XIXème siècle : Silvio, jeune capitaine, et Laurette, fille du podestat de Padoue, sont amoureux. Le père de la jeune fille s’opposant à leur mariage, le beau militaire s’introduit dans la maison sous le déguisement d’un nouveau serviteur, Pasquin. Chargé de préparer les repas, il présente une omelette qui se révélera immangeable. Le podestat apprenant qu’il a été empoisonné chasse Pasquin/Silvio et fait appel au docteur Miracle. Celui-ci, qui n’est autre, encore une fois, que Silvio, « sauve » le père de Laurette en échange de la main de la jeune fille. La femme du podestat, Véronique, semble néanmoins un rien déçue de voir son mari survivre…

La mise en espace - signée par Philippe Binot et Pascal Barraud - ne vise rien d’autre qu’à rendre vivant et lisible ce délicieux ouvrage, laissant au chant et à la musique de Bizet la première place. Car outre le célèbre « quatuor de l’omelette », l’ouvrage recèle quelques airs ravissants ou drôles, tels ceux de Laurette « Ne me grondez pas » et de Pasquin « J‘suis plus honnête que suis bête ».

L’équipe de chanteurs-acteurs réunie à Avignon - composée de la fine fleur des jeunes espoirs français - parvient à composer des personnages hauts en couleur, mais sans jamais oublier pour autant les impératifs d’une partition qui exige un vrai art du chant. Formidables chanteurs autant qu’excellents comédiens, on saluera ainsi les prestations respectives de Marie-Bénédicte Souquet (Laurette), de Jérôme Billy (Silvio/Pasquin/Docteur Miracle), de Guillaume Andrieux (Le Podestat) et enfin d’Isabelle Druet (Véronique), tout juste sortie des représentations messines de l’Italienne à Alger.

A la tête de l’Orchestre Lyrique d’Avignon-Provence, le chef français Samuel Jean manie sa baguette avec une allégresse communicative, à commencer par une pétulante ouverture. Son accompagnement alerte fait mousser chaque trouvaille instrumentale, chaque tic vocal, et l’orchestre se fait aérien même lorsqu’il commente l’action avec quelques coups de théâtre.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Avignon
- Opéra-Théâtre
- 30 mars 2012
- Georges Bizet (1838-1875), Le Docteur Miracle. Opéra-comique en un acte sur un livret de Léon Battu et de Ludovic Halévy.
- Philippe Binot & Pascal Barraud (mis en espace)
- Marie-Bénédicte Souquet, Laurette ; Isabelle Druet, Véronique ; Jérôme Billy, Silvio ; Guillaume Andrieux, Le Podestat.
- Orchestre Lyrique d’Avignon-Provence
- Samuel Jean, direction






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 829407

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Opéra   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License