ClassiqueInfo.com




L’excellence du Capitole de Toulouse en visite à Lyon

samedi 19 novembre 2011 par Patrick Manage
JPEG - 32.2 ko
Tugan Sokhiev
© Frédéric Maligne

Pour sa visite à Lyon, l’Orchestre du Capitole de Toulouse a placé la barre très haut à tous les niveaux, montrant une maîtrise technique et une sonorité exceptionnelles. Cette formation est sans aucun doute l’une des meilleures en France, et on ne sera pas étonné qu’elle vienne se placer à moyen terme sur les devants de la scène internationale, vu la qualité de son jeu.

En effet, l’orchestre a resplendi à l’Auditorium de Lyon ce soir. Rempli d’énergie, Tugan Sokhiev mène ses musiciens avec précision. On entend de plus en plus parler de l’exigence qu’il montre en répétition envers chacun de ses musiciens ; le résultat est nettement au rendez vous. On voit en France trop peu d’orchestres ayant une telle qualité de son et d’homogénéité, parmi les cordes notamment. Ici, l’ensemble des pupitres est très soudé, ce qui s’entend dès les premières notes. L’interprétation est irréprochable à la fois sur les plans technique et musical.

Après une Ouverture de fête de Chostakovitch qui donne déjà le ton du concert, c’est le violoniste Vadim Gluzman qui fait son entrée pour le Concerto pour violon n°1 du même compositeur. Si d’après les notes de programmes, Vadim Gluzman ne semble pas encore être un habitué des scènes et des orchestres français, on ne peut que le regretter, car c’est effectivement un interprète doté d’une grande profondeur et d’une technique tout à fait virtuose. La musique de Chostakovitch prend tous sens sous des doigts et un archet denses et profonds. Les sonorités sont à souhait chaleureuses ou agressives, mais toujours à propos, servant la partition pour le mieux. L’immense succès auprès du public est largement mérité.

Pour seconde partie de concert, l’orchestre jouait ce qu’on peut considérer comme un de ses tubes. On avait pu les découvrir et les apprécier au disque, les Danses Symphoniques sont décidément une œuvre dans laquelle excellent le Capitole et Tugan Sokhiev. Dans cette pièce qui constitue un véritable testament musical pour Rachmaninov, pleine de citations, on peut admirer grâce à l’écriture relativement dense toute la précision et la qualité de chaque pupitre de l’orchestre, tant individuellement que plus globalement… homogénéité et intonation des sections (notamment les cuivres et les bois, impressionnants de maîtrise), et, encore une fois, l’incroyable habileté des cordes malgré la virtuosité des parties de chaque pupitre !

Tugan Sokhiev accomplit décidément un travail fabuleux avec ses musiciens ; il voit grand pour l’orchestre, et avec une exigence parfois décriée, il obtient un résultat de grande qualité. Sa direction est claire, précise, et sans superflu. La soirée fût exceptionnelle, et les tournées à venir, notamment en Europe ou en Amérique du Sud, promettent un franc succès. Assurément le Capitole est l’un des orchestres français les plus en vue du moment.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Lyon
- Auditorium
- 25 octobre 2011
- Dmitri Chostakovitch (1906-1975), Ouverture de fête Op. 96 ;
Concerto pour violon n°1 en la mineur
- Serge Rachmaninov (1873-1943), Danses symphoniques op. 45
- Vadim Gluzman, violon
- Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Tugan Sokhiev, direction






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 812897

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique symphonique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License