ClassiqueInfo.com




Jean-Efflam Bavouzet joue Beethoven et Debussy au Festival de piano de Lille

mardi 9 décembre 2008 par Richard Letawe
JPEG - 7.5 ko
Jean-Efflam Bavouzet
© Guy Vivien

Ayant assisté au Festival de piano de Lille il y a deux ans, nous avions regretté l’inadéquation acoustique de certains des lieux de concert : tout le festival se déroulait au Nouveau Siècle, et les récitals étaient donnés dans des salles de réunion aux plafonds bas, où la musique n’était pas vraiment mise en valeur.

Cette fois, les concerts avec orchestre ont bien sûr toujours lieu dans l’auditorium du Nouveau Siècle, mais les récitals sont décentralisés pour une part au Conservatoire et pour une autre au Théâtre du Nord. Cela dilue un peu l’ambiance festivalière et oblige à faire un peu de marche, mais malgré le froid piquant du matin, il est bien agréable d’arpenter les ruelles du Vieux Lille. L’après-midi, dans le blizzard, c’est une autre histoire…

Le récital de 11 heures qui nous occupe a lieu au Conservatoire, où se produit Jean-Efflam Bavouzet, dont on peut affirmer qu’il est l’une des deux têtes d’affiche du festival, ayant donné en plus le concert d’ouverture le vendredi soir (Fantaisie chorale et Concerto pour piano n°4 de Beethoven).

Jean-Efflam Bavouzet n’est semble-t-il pas un matinal : la première sonate qu’il interprète, la n°12 de Beethoven est plutôt brouillonne et très oubliable. Il tape parfois à côté, s’emmêle un peu les doigts, et surtout sa sonorité est dure et sans attraits. S’il donnait une vision de l’œuvre, s’il manifestait de la conviction, on oublierait ces scories, mais le pianiste au contraire, semble égrènera les notes, particulièrement dans une marche funèbre aussi aride qu’indifférente.

Après une très courte pause, Jean-Efflam Bavouzet revient métamorphosé pour la seconde oeuvre de Beethoven de la matinée, la Sonate Pastorale. Dès les premières mesures, on sent un pianiste plus à l’aise, à la sonorité beaucoup moins dure, même si elle reste encore assez neutre, et qui a des choses à dire. Il prend le premier mouvement assez lentement, mais en magnifie ainsi le lyrisme et le côté rêveur, puis donne un andante idéal : rythme de marche léger mais bien marqué, atmosphère assez grave, et un épisode central très impulsif, aux basses superbes. Le scherzo est lui aussi très bon : ludique, plein d’esprit, d’une belle aisance digitale, même si on l’aimerait un peu plus explosif et sonore. Enfin, on apprécie pleinement un rondo final très dansant, d’une finesse de toucher admirable, couronné par un presto déchaîné, et d’une clarté parfaite.

Pour terminer cette heure de récital, Jean-Efflam Bavouzet nous offre le Livre premier des Images de Debussy, le compositeur dont il est l’interprète privilégié, en ayant enregistré une intégrale de l’œuvre pianistique saluée de partout. Technique immaculée, finesse de la dynamique, sonorité limpide et totalement contrôlée, fraîcheur des Reflets dans l’eau, exubérance de Mouvements, Bavouzet est ici au sommet de son art.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Lille
- Conservatoire
- 23 novembre 2008
- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), Sonates pour piano n°12 en La bémol majeur Op.26, n°15 en Ré majeur Op.28 « Pastorale »
- Claude Debussy (1862-1918), Images, Livre premier
- Jean-Efflam Bavouzet, piano






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 822456

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Récitals   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License