ClassiqueInfo.com




Impressing the Czar par le Ballet Royal de Flandre

dimanche 1er janvier 2012 par Hermine Ferrand
JPEG - 29.5 ko
© Johan Persson

Deuxième volet du programme Forsythe à Chaillot : Impressing the Czar. Incontestablement le chef-d’oeuvre du chorégraphe, superbement servi par un Ballet Royal de Flandre en grande forme qui a offert une soirée mémorable et a reçu une juste ovation du public.

Ce ballet en cinq parties a été créé en deux temps : en 1987, William Forsythe crée, pour le Ballet de l’Opéra de Paris, In the middle, somewhat elevated. Un an plus tard, ce court ballet deviendra la partie centrale d’une plus vaste composition crée pour le Ballet de Francfort. D’apparence échevelée et désordonnée, cette pièce est en réalité une méticuleuse analyse de 300 ans de danse, du ballet de cour au ballet contemporain. Forsythe y démontre un certain lien entre toutes ces époques : la rigueur. Dans le premier tableau, les danseurs en costumes baroques, classiques ou en simple justaucorps finissent par se retrouver dans des mouvements d’ensemble aussi ordonnés qu’irrésistiblement entraînants. Au milieu de la musique de Beethoven, les premiers accords de Thom Willems se font entendre. La pièce centrale s’enchaîne donc avec logique, bien qu’elle reste d’une épure unique parmi les autres tableaux. C’est un chef d’oeuvre qu’on ne présente plus, et qui, malgré un esprit et une esthétique très marqués années 1980, conserve une puissance inaltérable. Suit le troisième volet, intitulé La Maison de Mezzo-Prezzo, où l’on assiste à un simulacre de vente aux enchères, lequel laisse finalement la place à la danse dans les deux derniers tableaux. Toute la compagnie (plus de trente danseurs), tous habillés en écolières, achèvent le ballet dans une irrésistible danse endiablée.

JPEG - 78.6 ko
© Johan Persson

Si l’on avait pu trouver Aki Saito un peu trop tendue lors du premier programme (Artifact), elle semble ici parfaitement dans son élément et assume brillamment sa partie de soliste dans In the Middle, somewhat elevated, notamment. Le ballet Royal de Flandre, dans son ensemble, impressionne par sa vigueur et sa maturité qui font merveille dans une pièce de ce type.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Paris
- Théâtre National de Chaillot
- 09 décembre 2011
- Ballet Royal de Flandre
- Helen Pickett, artiste invitée
- William Forsythe, chorégraphie
- Thom Willems, Leslie Stuck, Eva Crossman-Hecht, Ludwig van Beethoven, musique
- Michel Simon, décor
- Ferial Munnich, costumes
- Bernhard Klein, son






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 842562

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Danse   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License