ClassiqueInfo.com




Flâneries musicales de Reims 2010 : musique de chambre de Chopin

vendredi 23 juillet 2010 par Richard Letawe
JPEG - 34.9 ko
Antoine Pierlot
© François Marquet

Programme tout Chopin aux Flâneries musicales de Reims pour ce concert de musique de chambre où sont mêlées les deux œuvres en sol mineur, la Sonate pour violoncelle et piano et le Trio par Olivier Charlier, Antoine Pierlot et Abdel Rahman El-Bacha.

Le concert, qui se déroule dans un Manège de Reims bondé, est donné canicule oblige dans une température étouffante, ce qui donne un beau coup de fouet aux ventes des éventails décorés des couleurs du festival. Malgré cette chaleur, les musiciens font preuve de beaucoup d’énergie dans la Sonate pour violoncelle et piano qui ouvre le programme. Le premier mouvement est marqué par une grande noblesse de ton, et aussi par un certain détachement, avec un piano puissant, au jeu carré et assez austère, et un violoncelle raffiné, au son fin et élégant, qui s’affirme sans hésitation.

JPEG - 14.8 ko
Abdel Rahman El-Bacha
© Alvaro Yanez

L’équilibre instrumental, toujours délicat à obtenir dans ce long et difficile premier mouvement, est bine préservé, mais on peut regretter dans l’ensemble une interprétation un peu froide et raide, qui n’exploite pas tout le tragique de ce mouvement, dans lequel un peu plus d’abandon et de liberté ne feraient pas de tort. Ces réserves s’effacent par la suite, avec un Scherzo qui a beaucoup d’allure, à la rythmique bien marquée, où le violoncelle se montre très mordant. Le court Largo ensuite est une douce rêverie, dans laquelle la finesse et la légèreté du duo de ce soir sont particulièrement bienvenues, avant un finale passionné, dont les deux musiciens traduisent parfaitement le caractère amer et progressivement désabusé.

JPEG - 30.5 ko
Olivier Charlier
DR

Pièce de jeunesse, le Trio Op.8 n’est pas un chef d’œuvre du calibre de la Sonate pour violoncelle, mais les interprètes font un très bel effort pour en fournir une version raffinée et pleine d’agréments. Olivier Charlier qui a rejoint ses partenaires est impeccable : très soigné techniquement, il domine sans l’écraser son entourage, malgré la prépondérance presque constante que lui confère le compositeur, et assume un discours franc et cohérent, à l’autorité naturelle et à la construction solide, nourri par des phrasés riches et variés. On retient spécialement de cet excellent trio le premier mouvement, enthousiaste et conquérant, et le troisième, Adagio sostenuto, qu’on peut difficilement rendre avec plus de charme et de poésie. Seul le Scherzo est moins abouti : manquant de cohésion en général, et de finesse de la part des deux instruments à cordes. Ceci reste tout de même une très belle version de cette œuvre, qui clôt en beauté un concert au cours duquel les musiciens ont fait preuve de courage et d’endurance, malgré des conditions fatigantes pour eux.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Reims
- Manège
- 09 juillet 2010
- Frédéric Chopin (1810-1849), Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur Op.65 ; Trio pour violon, violoncelle et piano en sol mineur Op.8
- Olivier Charlier, violon
- Antoine Pierlot, violoncelle
- Abdel Rahman El-Bacha, piano






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 821167

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique de chambre   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License