ClassiqueInfo.com



Festival de Wallonie 2009 : Un récital Haydn par Jean-Pierre Bacq

vendredi 2 octobre 2009 par Richard Letawe
JPEG - 18 ko
Jean-Pierre Bacq
DR

Le Festival de Wallonie Hainaut accueillait ce mercredi midi le public dans un lieu très intime, ma magnifique chapelle de l’ancien Couvent des Sœurs noires de Mons, un cadre tout à fait indiqué pour le programme proposé : trois sonates de Haydn, jouées au pianoforte par Jean-Pierre Bacq.

Ce récital est assez court, mais Jean-Pierre Bacq en choisissant judicieusement les œuvres, arrive à présenter trois sonates qui illustrent chacun des étapes très différentes dans la carrière de Haydn. La petite Sonate en Ut majeur Hob XVI :1 au caractère de divertimento est un apéritif tout à fait agréable à ce concert. Elle permet d’abord d’apprécier le très bel instrument que touche Jean-Pierre Bacq, une copie par Maene d’un pianoforte Anton Walter de 1795, à la sonorité feutrée et riche et à la mécanique précise et efficace. Le pianofortiste a un jeu naturel et direct, sans ornementation superflue, ne forçant jamais le trait, articulant avec beaucoup de finesse. Son toucher est doux et parfaitement contrôlé, sa main gauche vive et légère.

La Sonate Hob XVI :20 nous propulse dans le Sturm und Drang haydnien, à l’expression tourmentée et aux constructions audacieuses. Jean-Pierre Bacq y donne la pleine mesure de ses talents d’interprète, se distinguant toujours par la remarquable fluidité de son jeu, mais donnant également beaucoup de pugnacité et de fièvre au premier mouvement, dont les ruptures sont judicieusement marquées, et la tension jamais relâchée. L’Andante con moto est ensuite une magnifique leçon de lyrisme, avec ses phrasés très creusés, ses suspensions très travaillées, sa tension permanente et un pathétisme que renforce l’allure vive et mordante que lui imprime le pianiste. On pourrait lui reprocher ici un peu de maniérisme et d’excès d’intentions, car ce n’est pas la simplicité qui prévaut dans ce mouvement, mais la conviction de Jean-Pierre Bacq emporte l’adhésion. Le mouvement final confirme ses belles dispositions, et le statut de cette sonate, qui est assurément le sommet de ce récital. L’assurance stylistique et la maîtrise technique du pianiste y sont totales, lui permettant de traduire avec finesse et pertinence, sans débordements, le tragique de cette œuvre si intime.

Pour clore ce programme, la Sonate Hob XVI :52, qui est une œuvre brillante et extravertie, dont la virtuosité n’est pas toujours assumée par Jean-Pierre Bacq, qui donne un premier mouvement assez cahotant, et dont les doigts deviennent un peu durs, et accrochent dans le finale. Il faut cependant souligner son énergie et sa bravoure dans ces pages complexes, qui restent malgré tout clairement articulées, et la noblesse tranquille et l’éloquence résolue avec laquelle il aborde le mouvement lent.

Donné dans un lieu petit certes, mais bien rempli, ce qui n’est jamais assuré avec un programme Haydn, ce récital nous a permis de découvrir un instrumentiste subtil, qui fait preuve d’une pédagogie décontractée en prenant la parole entre les œuvres, et qu’on espère certainement réentendre dans ce répertoire dont il possède une connaissance stylistique très affûtée.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez l’insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse qu’un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de l’auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, n’hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Mons
- Chapelle du Couvent des Sœurs noires
- 24 septembre 2009
- Joseph Haydn (1732-1809), Sonates pour pianoforte en Ut majeur Hob XVI :1 ; en ut mineur Hob XVI :20, et en Mi bémol majeur Hob XVI :52
- Jean-Pierre Bacq, pianoforte











Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 804104

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Récitals   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License