ClassiqueInfo.com




Festival de Saint-Riquier 2009 : Sandra Moubarak, Anthony Leroy et David Grimal

vendredi 14 août 2009 par Richard Letawe
JPEG - 32.6 ko
David Grimal
© J.L. Atlan

L’église d’Oneux était copieusement garnie ce dimanche pour ce concert de musique de chambre, déjà l’avant-dernier de cette édition du Festival de Saint-Riquier. Deux artistes amiénois, le duo Sandra Moubarak-Anthony Leroy y invitaient le violoniste David Grimal pour jouer un programme généreux, comportant deux sonates de Beethoven et deux trios, un de Haydn et un de Mendelssohn.

Le Trio n°44 de Haydn permet d’abord d’apprécier la qualité de l’acoustique des lieux, qui est sûrement due à son plafond entièrement en bois, une acoustique à la clarté remarquable, mais qui ne laisse rien passer, et exposera chaque défaillance des instrumentistes. On y découvre également ce qui sera une constante durant une bonne partie de ce concert en matière d’interprétation, avec un couple piano violoncelle tout à fait à la hauteur, dont l’engagement est couplé à une saine musicalité, alors que le violon semble un peu à la traîne, parfois raide comme dans le finale de ce trio, l’archet souvent hésitant.

La sonate pour violoncelle et piano n°3 de Beethoven constitue donc le premier moment marquant de ce concert. Le duo Leroy Moubarak y est merveilleusement apparié, jouant avec beaucoup de détermination et avec un désir évident de faire chanter leurs instruments. Il en résulte une version très enthousiasmante, qui respire la fraîcheur, l’énergie et l’allégresse, et dans laquelle le jeu ferme et bien articulé du violoncelliste répond idéalement au piano fougueux et agile de Sandra Moubarak, en particulier dans un scherzo au rythme ravageur, puis dans un finale plein de tendresse et de vivacité.

JPEG - 18.9 ko
Anthony Leroy, Sandra Moubarak
DR

Comme prévu, malgré un adagio assez sensible, plus souple et mieux assuré de la part du violon, la sonate « le Printemps » n’est guère convaincante. La fusion des deux instruments dans les autres mouvements ne s’accomplit pas, David Grimal, très crispé et au son rêche ne parvient pas à la plénitude technique et sonore nécessaire à une exécution intéressante.

On arrive donc à la dernière œuvre un peu désappointé et fatigué par un programme un peu long. Pourtant, c’est le trio n°2 de Mendelssohn qui laisse la meilleure impression, car les interprètes en rendent toute la tension dramatique et la force expressive tout en dominant les problèmes techniques et d’équilibre posés par la partition. Ils arrivent à concilier l’inquiétude et l’âpreté avec la tendresse qui affleure dans le premier mouvement, donnent un andante espressivo tout simple et sans aucune surcharge, puis un scherzo au tempo furieux brillamment assumé, et couronnent l’énergique dernier mouvement par un choral d’une ferveur généreusement assumée.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Oneux
- Eglise Saint-Martin
- 19 juillet 2009
- Joseph Haydn (1732-1809), Trio pour piano, violon et violoncelle n°44 en Mi majeur
- Ludwig Van Beethoven (1770-1827), sonate pour violoncelle et piano n°3 en la mineur Op.69 ; Sonate pour violon et piano n°5 en Fa majeur Op.24 « Le Printemps »
- Felix Mendelssohn (1809-1847), Trio pour piano, violon et violoncelle n°2 en ut mineur Op.66
- David Grimal, piano
- Anthony Leroy, violoncelle
- Sandra Moubarak, piano






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 836362

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique de chambre   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License