ClassiqueInfo.com




Festival de Besançon 2011 : le Quatuor Michelangelo

samedi 1er octobre 2011 par Nicolas Mesnier-Nature

Trois chefs-d’œuvre absolus de la littérature chambriste, le Quatuor « Lever de Soleil » de Haydn, le Quatuor n°11 de Beethoven et « la jeune fille et la mort » de Schubert étaient à l’honneur ce soir pour le concert du Quatuor Michelangelo dans la très belle salle du Parlement de Besançon, à l’acoustique idéale d’un espace de taille modérée aux murs couverts de boiseries faite pour les récitals et la musique de chambre.

Salle comble et attentive, les membres du Michelangelo Quartet, dont la très connue altiste d’origine japonaise Nobuko Imai, trouvaient donc un cadre parfait pour donner libre court à leur inventivité et aux sonorités susceptibles de se dégager de tels piliers du répertoire.

Curieusement, l’interprétation proposée va s’investir au fur et à mesure de l’avancée de la soirée. Après un quatuor de Haydn plutôt classique et lisse, d’où rien n’émergeait vraiment du cadre classique dans lequel les interprètes restent confinés, presque sécurisants, Beethoven prend davantage de reliefs.

JPEG - 90.9 ko
Michelangelo String Quartet
© Franz Hamm

Mais sans doute l’écriture du maître de Bonn le veut-elle par elle-même : impossible de s’endormir avec ce Beethoven. Il se dégagera une lecture quasiment intellectuelle, laissant peu filtrer une quelconque émotion, tension ou humanisme tourmenté d’un compositeur alors personnellement perturbé. Heureusement, après un cours entracte, Schubert réveille les passions et le chant si personnel, émouvant et tendant toujours vers une terrible tristesse, inspire de bout en bout le Michelangelo Quartet. Un son dense, la révolte et la confidence, les cris et les chuchotements remplissent l’espace et émeuvent profondément.

En guise de bis, l’adagio du quatuor en la mineur de Schumann est dans la parfaite continuation stylistique de Schubert, à l’émotion duquel il est si difficile de succéder.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Besançon
- Salle du Parlement
- 27 septembre 2011
- Joseph Haydn (1732-1809), Quatuor en Si bémol majeur, « lever de soleil », Op.74 n°4
- Ludwig van Beethoven (1770-1827), Quatuor n°11 en Fa majeur Op.95
- Franz Schubert (1797-1828), Quatuor n°14 en ré mineur « la jeune fille et la mort », D.810
- Michelangelo Quartet : Mihaela Martin, Stephan Picard, violon 1 et 2 ; Nobuko Imai, alto ; Frans Helmerson, violoncelle






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 829457

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique de chambre   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License