ClassiqueInfo.com




Festival d’Ambronay 2011 : sous le signe de Bach

vendredi 9 septembre 2011 par La rédaction

On ne présente plus Ambronay. Chaque année, depuis maintenant plus de trente ans, le festival réunit dans l’abbatiale gothique la fine fleur du baroque international - disques et vidéos en gardent la trace.

Ce festival n’est cependant que la partie visible et ponctuelle d’une activité multiforme qui se développe tout au long de l’année. Le Centre culturel de rencontre d’Ambronay est un véritable espace d’échange, qui réunit résidences d’artistes, centre de formation pour les jeunes musiciens (Vincent Dumestre, Ophélie Gaillard, Karine Deshayes, Stéphanie d’Oustrac, Patricia Petibon et beaucoup d’autres y ont suivi des master-classes), maison de production de spectacles et même un éditeur, puisque le festival produit disques et plus récemment livres, témoignages de cette diversité.

On retrouvera cette richesse tout au long des quatre week-ends que dure cette édition 2011 placée sous le signe de Bach, du 9 septembre au 2 octobre.

Bach religieux, tout d’abord avec un concert d’ouverture dédié au Magnificat et à l’Oratorio de Pâques par Vaklav Luks et le Collegium 1704 (09 septembre à 20h30), la Passion selon Saint Matthieu avec l’Ensemble Unisoni conduit par Nicole Corti (30 septembre 20h30) et un concert de clôture qui verra les étudiants de l’Académie dirigés par Sigiswald Kuijken dans la Messe en si (02 octobre à 17h).

Bach profane, également avec les Cantates profanes BWV 201, 205 et 213 par Leonardo García Alarcón et l’excellent ensemble Les Agrémens (10 septembre à 20h30) et les Suites pour violoncelle partagées entre le violoncelle moderne de Sonia Wieder-Atherton et celui, baroque, de Jérôme Pernoo (24 septembre à 20h30).

Bach et son temps, dans des concerts thématiques : « Bach méridional » par Divino Sospiro et Enrico Onofri (18 septembre à 17h) ; « Un voyage en Europe » regroupe des œuvres religieuses de Händel, Bach, Zelenka et Mondonville par Le Concert de l’Hostel Dieu sous la baguette de Franck-Emmanuel Comte (20 et 21 septembre à 20h30) ; « Bach et ses maîtres » (Buxtehude, Böhm et Bruhns), avec à l’orgue Bernard Foccroulle (28 septembre à 20h30)

Bach hors des sentiers battus, enfin, avec « De Bach à Björk » des Swingle Singers (10 septembre à 20h30), le Bach revisité de Richard Galliano (22 septembre à 20h30) et un étonnant « Bach = 14 », jeux mathématiques autour de Bach par Les Nouveaux Caractères de Sébastien d’Hérin (2 octobre à 15h).

Et puis, bien d’autres choses que Bach, tout de même, parmi lesquelles un concert Caldara par Philippe Jaroussky accompagné du Concerto Köln (11 septembre à 17h), les rares Vêpres vénitiennes de Porpora par Martin Gester et son Parlement de musique (16 septembre 20h30), l’opéra Farnace de Vivaldi dirigé par Diego Fasolis (17 septembre à 20h30), Il Diluvo universale de Falvetti, une partition recréée lors du festival 2010, et bien d’autres encore.

Vous retrouverez toutes les informations sur le site du festival , et les comptes-rendus très bientôt sur ClassiqueInfo.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 828998

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Annonces   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License