ClassiqueInfo.com




Liège

Fééries nordiques

Nuits de Septembre
samedi 17 novembre 2007 par Richard Letawe

L’Orchestre Philharmonique de Liège donnait ce samedi soir sous la direction de Hannu Lintu le premier concert de sa saison, un concert ouvrant également la programmation du festival des Nuits de Septembre que l’orchestre co-organise depuis deux ans. Les Nuits ont été créées il y a cinquante ans tout juste, c’est l’un des plus anciens festivals belges en activité. Les Nuits font partie du Festival de Wallonie, avec les Musicales de Namur, le Juillet musical de Saint Hubert, et les festivals de Stavelot, Hainaut et Brabant wallon.

Ce concert d’ouverture a pour thème la musique de scène, avec deux œuvres nordique, Pelléas et Mélisande de Sibelius, puis Peer Gynt de Grieg.
Sibelius a composé sa musique de scène pour Pelléas en 1905, à l’occasion d’une représentation de la pièce de Maeterlinck à Helsinki, puis en a tiré une suite de concert. Cette suite est méconnue, peu jouée, peu enregistrée, même par les orchestres nordiques. Pourtant, cette musique recueillie mais facile d’accès est d’une grande beauté, subtile et mystérieuse, et certains de ses neuf mouvements, on pense en particulier au dernier, la Mort de Mélisande, ne dépareraient pas face aux meilleures symphonies de Sibelius. (Au disque, on peut trouver cette œuvre superbe dans un enregistrement exemplaire de la Philharmonie Tchèque, dirigée par Serge Baudo chez Supraphon).

JPEG - 41.9 ko
Hannu Lintu
© Hannu Lintu

Hannu Lintu en donne une version qui combine expressivité intense, et grande lisibilité, avec un sens de la ligne et de l’équilibre remarquable. Il caractérise magnifiquement chaque partie, lui donnant son exact climat, du solennel Prélude, à la pittoresque Pastorale. Le chef obtient de l’OPL une réponse d’une qualité superlative à ses instructions, avec des vents brillants et précis, et des cordes claires et nuancées, capables des plus fines variations de dynamique, ce qui donne une Mort de Mélisande intense et bouleversante, suivie par un silence recueilli.

Après cette magnifique découverte pour le public liégeois, Peer Gynt de Grieg, dans lequel le chef opère une sélection, plutôt que d’en reprendre les suites. Hannu Lintu n’y va pas par quatre chemins, et s’engage avec passion dans la partition. Il a un style de direction très virtuose, n’hésitant pas devant les gestes les plus amples et les plus théâtraux. On pourrait penser qu’il est en plein show, et qu’il en rajoute un peu dans un registre cabotin, mais il est efficace, donnant aux pages les plus clinquantes et les plus rabâchées de ce Peer Gynt des accents nouveaux, inattendus et jamais forcés. Et dans les pages plus touchantes, comme la Mort d’Ase, il est capable de se concentrer, et d’insuffler profondeur et émotion à l’orchestre, avec une économie de moyens et de gestes remarquable.

JPEG - 29.5 ko
Céline Scheen
DR

Il accompagne également fort bien la jeune soprano Céline Scheen dans la Chanson puis la Berceuse de Solveig. Celle-ci a une voix surprenante, ample et sombre alors qu’on pourrait à la voir, la supposer cristalline, et son timbre est riche en harmoniques. Les aigus sont un peu fragiles à l’émission, mais ils prennent ensuite une belle ampleur, et elle chante avec beaucoup d’implication, de puissance et de générosité. A la fin du concert, elle bissera sa Chanson de Solveig, au plus grand plaisir d’un public ravi.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"


- Liège
- Salle Philharmonique
- 08 septembre 2007
- Jean Sibelius (1865-1957), Pelléas et Mélisande, musique de scène Op.46
- Edvard Grieg (1843-1907), Peer Gynt, extraits de la musique de scène Op.23
- Céline Scheen, soprano
- Orchestre Philharmonique de Liège
- Hannu Lintu, direction






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 828876

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique symphonique   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License