ClassiqueInfo.com



Eté musical de Roisin 2010

mardi 17 août 2010

Depuis plus de 25 ans, un petit village situé près de la frontière française, entre Mons et Valenciennes, vit à l’heure de la « grande musique » le temps des deux derniers weekend d’août. Ce petit village c’est Roisin où Willy Decamps et toute son équipe concoctent à chaque fois un programme de très haute qualité artistique. En 25 ans d’existence, s’y sont succédés des artistes prestigieux comme les Hilliard, René Jacobs, le Choeur de Chambre de Namur, Shadi Thorbey, le Ricercar Consort, Daniel Blumenthal, Vox Luminis, le Poème Harmonique, A Sei Voci, le Kings College de Cambridge… L’atmosphère conviviale du festival, la superbe acoustique de l’église, l’accueil réservé aux artistes et au public, ont fait de l’Eté Musical de Roisin un lieu incontournable de rencontre pour tous les amateurs de musique.

Pour cette édition 2010, le programme ne déroge pas à son souci de haute qualité et de découverte d’artistes ou de répertoires. Une grande place y est réservée à la musique ancienne et vocale en particulier. Le samedi 21 août à 20h00, l’ensemble Musica Favola créé et dirigé par le ténor Stephan Van Dyck ouvrira le festival avec un programme de petits motets à plusieurs voix d’Henri Du Mont, compositeur originaire de Liège qui réussit une brillante carrière à Paris au 17ème siècle. Avec Anne Cambier – Soprano, Stephan Van Dyck – Ténor, Dirk Snellings. Le dimanche 22 août à 18h00, c’est le nouvel ensemble de la flutiste baroque Laura Pok qui fera voyager le public vers l’Angleterre du 17ème siècle avec un programme enlevé de ballades, tunes et airs qu’on pouvait entendre à Londres à cette époque. Pour ce programme, l’ensemble bénéficie de la collaboration d’un habitué des scènes folk, le violoniste Luc Pilartz qui jouera également de la cornemuse. Avec Céline Vieslet – Soprano.

Le Samedi 28 août à 20h00, l’Eté Musical de Roisin rendra hommage à JeanBaptiste Pergolèse dont on célèbre en 2010 le 300ème anniversaire de la naissance. Ses deux oeuvres majeures – le Stabat Mater et la Serva Padrona ‐ y seront jouées par les Façons du Temps, troupe créée et dirigée par le musicologue et guitariste Fabrice Holvoet. Le célèbre divertissement de Pergolèse y sera joué dans la version française de Pierre Baurans où la Serva Padrona devient « La servante Maîtresse » et se transforme en comédie en deux actes avec dialogues parlés. Enfin, le dernier concert accueillera l’ensemble hollandais Hexagon spécialisé dans l’interprétation d’oeuvres pour instruments à vent (hautbois, flute, clarinette, cor, basson) Un répertoire moins connu mais auquel les plus grands compositeurs se sont essayés avec succès. Ils donneront des oeuvres de Carl Stamitz, Carl Nielsen, Anton Reicha et Gioacchino Rossini.,

Tous les renseignements (biographie des artistes et programme détaillé) sur ces concerts ainsi que les modalités de réservation peuvent être trouvés sur le nouveau site du festival : www.etemusicalderoisin.org

Pour tout renseignement complémentaire : Jean‐Marc Poncelet

jmp[]claramusica.com

0478/34 82 85

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez l’insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse qu’un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de l’auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, n’hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"











Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 804251

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communiqués   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License