ClassiqueInfo.com




Estivales de musique en Médoc 2012

mardi 26 juin 2012 par La rédaction

Dans le Médoc, cette langue de terre qui longe l’estuaire de la Gironde, il n’y a pas que les crus classés. Depuis bientôt dix ans, plusieurs châteaux se font en effet les hôtes des Estivales de musique du Médoc, offrant au mélomane l’occasion de donner aux plaisirs de l’oreille une conclusion dans le palais, les amphitryons d’un soir proposant une dégustation à l’issue du concert.

Mais la première spécificité de ce festival enfanté par l’association « Estivales de musique en Médoc », créée en 2003 sous l’impulsion de Régine Roux, soucieuse de faire connaître les talents émergeants tant dans le domaine instrumental que vocal, vient avant tout de ce que tous les musiciens qui s’y produisent sont de jeunes lauréats de concours internationaux.

Pour sa neuvième édition, la manifestation girondine s’ouvrira le 04 juillet au château Lagrange, par un concert de l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine, dirigé par Yuki Kakiuchi, grand prix 2011 du concours de Besançon, dans un programme très classicisme viennois, avec Mozart et Haydn. Le lendemain, ce sera au château d’Agassac, avec Pierre-Yves Hodique au piano, second prix du concours Tchaïkovski 2011, et Edgar Moreau au violoncelle, lauréat du concours Rostropovitch 2009. Il ne faudrait pas que le prestige du Lafite Rothschild ne jette une ombre sur le duo formé au piano par Anne-Cécile Barrère et Nicolai Maslenko, où à côté de Liszt, Brahms et Chopin, on entendra les Variations sur un thème de Paganini de Lutoslawski. Les deux artistes dédicaceront à l’issue du concert leur premier enregistrement consacré à Debussy et Ravel.

C’est au château Pontet-Canet que Frédéric Lodéon animera pour la sixième année consécutive un concert aux Estivales, mettant cette année en valeur Fabrice Millischer au trombone et Hervé N’Kaoua au piano, révélation instrumentale aux Victoires de la musique en 2011. Le programme fera une part belle à la musique d’hier et d’aujourd’hui, avec Stjepan Sulek, Henri Dutilleux, Enrique Crespo, Jacques Castérède, et même une page du frère Millischer, Matthieu, dont le titre, Fast and Furious, a des relents minimalistes que l’on jurerait empruntés à John Adams. Clementi, Scriabine et les Préludes opus 28 de Chopin seront au programme de Beatrice Rana, lauréate 2011 du concours de piano de Montréal en 2011. Ce sera au château Batailley, le 11 juillet. Enfin, le 12, le festival se refermera dans l’opulent château Pichon-Longueville Baron, avec René Barbera, premier prix Operalia 2011. Accompagné par Hervé N’Kaoua, il interprétera un florilège d’airs ainsi que les merveilleux Dichterliebe de Schumann. Sur la route des festivals, vous ne pourrez manquer de faire escale dans le Médoc. A vos agendas…

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 823179

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Annonces   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License