ClassiqueInfo.com




Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2012 : Grand Service et match gagné par Musica Contexta

dimanche 26 août 2012 par Philippe Houbert

Quatorze concerts, trois conférences, deux expositions, un hommage émouvant et de nombreuses rencontres avec festivaliers, organisateurs et artistes, le tout en cinq jours : voici ce que la quinzième édition du festival de l’Académie Bach proposait entre falaises et bocage normand, du 21 au 25 août.

Chaque soirée offrait deux concerts, le premier à 20 heures ou 20h30 en fonction des déplacements à opérer ensuite, le second à 22h30. Celle de mardi se déroulait en l’église d’Arques, épicentre du festival. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’ensemble invité pour ouvrir les festivités se produisait pour la première fois en France bien qu’ayant vingt ans d’existence. Mystères de la curiosité des programmateurs en ce bon pays de France ! Musica Contexta, dirigé par son fondateur, Simon Ravens, donnait The Great Service de William Byrd. Dans l’Angleterre de la seconde moitié du seizième siècle, cette notion de « great service » s’applique à la mise en musique de cantiques à grande échelle, mettant en scène de nombreux solistes, des gestes amples et de nombreux procédés d’imitation. L’œuvre proprement dite (Venite, Te Deum, Benedictus, Kyrie, Credo, Magnificat, Nunc Dimittis) s’était perdue jusqu’à sa redécouverte par Edmund Fellowes en 1922, parmi les manuscrits conservés en la cathédrale de Durham. Il est quasiment impossible de dater précisément la composition de l’ensemble mais de nombreuses raisons plaident en faveur de la période durant laquelle Byrd officia comme Gentilhomme à la Chapelle royale, soit les années entre 1572 et 1593, ce qui laisse encore une grande marge d’incertitude. Parmi ces raisons, l’écriture somptueuse à dix parties (deux chœurs à cinq voix se faisant face), mais aussi l’emploi de juxtapositions (chanteurs solistes contre chœur entier, voix aiguës contre graves, homophonie contre imitation), font penser que seule une institution aussi importante en effectif et à la technique hors pair que l’était la Chapelle royale pouvait assumer l’exécution de pareilles pièces.

JPEG - 130.9 ko
Musica Contexta
DR

Contrairement aux enregistrements réalisés par les Tallis Scholars et le Westminster Abbey Choir, Simon Ravens propose de reprendre la thèse de certains musicologues qui pensent que, pour des pièces d’une telle ampleur, le chœur de la Chapelle royale chantait avec un support de cornets à bouquin et sacqueboutes, ici The English Cornett & Sackbut Ensemble. Au sein des grandes pièces constitutives du Great Service, Simon Ravens interpolait des psaumes chantés a capella et deux pièces, l’une purement instrumentale, l’autre consacrée à un Jubilate, de Thomas Tomkins.

Nous avons tant appris ce type de répertoire avec des ensembles parfaits techniquement mais aux voix blanches (Tallis Scholars notamment) que la découverte de celles de Musica Contexta, moins parfaites techniquement mais beaucoup plus expressives, nécessita un petit temps d’adaptation pour en goûter toute la richesse. Il est très difficile de détailler ce concert tant les pièces s’enchainèrent avec le même bonheur. Le Te Deum est une splendeur et les deux pièces qui conclurent la première partie (Benedictus, puis l’hymne Sing joyfully) semblèrent ouvrir les portes d’un paradis. Le Jubilate de Tomkins, aux descentes harmoniques plus que troublantes dans la partie centrale réservée aux solistes, fut un sommet de la seconde partie, ainsi que le Magnificat du Great Service de Byrd. Musique à l’écriture somptueuse, à l’intensité vibrante, magnifiquement rendue par cet ensemble Musica Contexta que l’on a hâte de réentendre en France. En attendant, il est possible de les retrouver dans des disques parus sous label Chandos, notamment ce programme récemment paru, mais aussi les musiques consacrées par Palestrina à la Semaine Sainte.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Arques-la-Bataille
- Eglise Notre-Dame
- 21 août 2012
- William Byrd (1543-1623), The Great Service
- Musica Contexta. English Cornet & Sackbut Ensemble
- Claire Williams, orgue
- Simon Ravens, direction






Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 829336

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Musique vocale et chorale   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License