ClassiqueInfo.com




À mourir de rire !

lundi 30 mai 2011 par Cyril Brun

Une mise en scène enlevée, drôle et sans vulgarité, c’est l’équilibre réussi par Jérôme Deschamps et Macha Makaïeff pour ces Brigands, fidèles en cela à l’esprit du compositeur. Il eut été très facile de tomber dans l’excès de la comedia dell’arte, si clairement sous-entendue par Offenbach. Mais c’eut été oublier l’esprit par lequel l’Alsacien a toujours su croquer avec dérision l’hypocrite société du Second empire. Faire rire de soi sans mauvaise grivoiserie, être suffisamment décalé pour que le trait porte sans se charger de la laideur du vulgaire, ce fut bien le savant équilibre du prince de l’opérette. Équilibre mis en scène avec un véritable brio, dans des décors réussis, imposants, sachant à leur tour servir d’écrin au comique de situation et à l’absurde d’une scène à la frontière irréelle de l’Italie et de l’Espagne, c’est-à-dire la France elle-même ! Quiproquo, jeux de scènes grotesques, tout était là pour mettre en valeur une œuvre dont le succès à la création fut immédiatement immense quoiqu’interrompu par la guerre.

L’excellence des acteurs, qu’ils soient chanteurs ou comédiens, fut agréablement soutenu par une exécution musicale qui n’évita toutefois pas quelques écueils, au premier rang desquels le style très enlevé de la diction, alourdi tant par les instruments que par les choristes. À plusieurs reprises on surprit un décalage entre le chef, les chœurs et l’orchestre, renforçant une certaine lourdeur dans le style. Le jeu de l’orchestre, bien que fort propre, ne fut pas réellement relevé par une interprétation qui sembla au contraire être livrée à elle-même jusqu’à la fin. De même les voix portant peu, elles furent parfois couvertes par un orchestre pourtant en accord avec l’acoustique de la salle.

JPEG - 121.8 ko
©Frédéric Stéphan

De cette distribution nombreuse deux voix se sont distinguées par leur clarté et une plus grande aisance avec le style d’Offenbach, Julie Boulianne, campant admirablement Fragoletto et Loïc Félix, dans le rôle du caissier.

Mais les éclats de rire et la bonne humeur du public sur les marches du théâtre témoignent d’une soirée réussie, au-delà de ces quelques bémols.

Lecteurs, artistes, éditeurs, organisateurs de concerts, notre article vous a intéressé ?
Vous désirez lâ€â„¢insérer dans votre revue de presse ?

"Nous serons ravis de le voir mentionné sur votre site internet. Vous pouvez, sans autorisation préalable de notre part, en extraire de courtes citations, à la condition expresse quâ€â„¢un lien *fonctionnel* soit fait vers notre site.

En cas de citation sur un support papier, les noms de lâ€â„¢auteur et de notre site doivent être obligatoirement mentionnés.

Pour toute précision, nâ€â„¢hésitez pas à contacter notre rédaction : richard.letawe(at)classiqueinfo.com"

- Toulon
- Opéra
- 15 mai 2011
- Jacques Offenbach (1819-1880), Les Brigands. Opéra-bouffe en trois actes sur un livret de Meilhac et Halévy.
- Mise en scène, Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff ; Costumes, Macha Makeïeff
- Fiorella, Daphné Touchais ; La princesse de Grenade, Michèle Lagrange ; Fragoletto, Julie Boulianne ; Zerlina / La Duchesse, Christine Rigaud ; Falsacappa, Eric Huchet ; Pietro, Franck Leguérinel ; Antonio le caissier, Loïc Félix ; Le comte de Gloria-Cassis, Philippe Talbot ; Le baron de Campo-Tasso, Francis Dudziak ; Le duc de Mantoue, Martial Defontaine ; Le chef des carabiniers, Fernand Bernadi ; Pipo, Jean-Marc Martinez-Droz-Bartholet ; Adolphe de Valladolid/Un page, Marc Molomot ; Carmagnola, Léonard Pezzino ; Barbavano, Antoine Garcin ; Domino, Thomas Morris ; Le précepteur, Ronan Debois
- Comédiens : Nicole Monestier, Jean-Marc Bihour, Luc Tremblais, Laurent Delvert, François Toumarkine, Jean-Claude Bolle-Reddat et Louise Wallon
- Orchestre et chœur de l’Opéra de Toulon
- Nicolas Krüger, direction





Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 812897

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Opéra   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License