ClassiqueInfo.com

Accueil > Musique symphonique > Musique symphonique

Musique symphonique

Articles de cette rubrique


Lucerne Festival 2014 : Gewandhausorchester Leipzig (Musique symphonique)

mercredi 17 septembre 2014 par Emmanuel Andrieu
JPEG - 74.7 ko
© Georg Anderhub, LUCERNE FESTIVAL

Public des grands soirs à Lucerne - dans la superbe Konzertsaal construite par Jean Nouvel au bord du Lac des Quatre Cantons - pour les deux concerts (Symphonie n°9 de Beethoven, puis Troisième de Mahler) donnés par le Gewandhausorchester de Leipzig et le directeur musical du New York Philharmonic, Alan Gilbert, en remplacement de Riccardo Chailly, victime d’une mauvaise chute.



Royal Juillet Musical de Saint-Hubert 2014 : Nuove Musiche (Musique symphonique)

mardi 22 juillet 2014 par Richard Letawe

Le Juillet Musical de Saint-Hubert (57ème édition du festival cette année !) était en ce samedi pluvieux dans la petite ville voisine et touristique de La Roche en Ardenne. Le concert, donné devant une belle assistance en l’église Saint-Nicolas, proposait un programme varié, porté par un ensemble belge, l’orchestre de chambre Nuove Musiche dirigé par son fondateur Eric Lederhandler.



Festival des Forêts 2014 : pas de saison pour les classiques (Musique symphonique)

samedi 12 juillet 2014 par Vincent Haegele

Le Festival des forêts a toujours su cultiver une originalité de ton en investissant des lieux symboliques, en donnant sa place à la musique contemporaine, en cultivant un habile mélange des programmes et surtout en invitant des artistes en devenir ou confirmés. Cette quasi carte blanche donnée au hautboïste François Leleux pour une représentation au Théâtre impérial de Compiègne, dont l’excellence acoustique ne pouvait que souligner les immenses qualités, en témoigne : un programme entre valeurs sûres et découvertes, des musiciens impeccables et en toile de fond les cordes solides de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté de Besançon.



Festival des Forêts 2014 : l’Orchestre de Picardie et Svetlin Roussev, Mozart entre amis (Musique symphonique)

dimanche 6 juillet 2014 par Richard Letawe

Pour son week-end d’ouverture, le Festival des Forêts avait choisi une valeur sûre avec Mozart en trois concerts donnés le vendredi et le dimanche, qui proposaient des concertos pour violon et la trilogie des dernières symphonies du compositeur. Le tout joué par l’Orchestre de Picardie sous la direction de son chef titulaire Arie Van Beek.



La première réussie d’une symphonie de Bruckner à Lille (Musique symphonique)

vendredi 13 juin 2014 par Richard Letawe
JPEG - 88.1 ko
Theodor Guschlbauer
Ugo Ponte © onl

L’Orchestre National de Lille entretient des relations pour le moins sporadiques avec Bruckner, comme en témoigne le fait que le concert de ce soir était sa première de la Symphonie n°5, la plus ardue et exigeante de son auteur. Pour cette première, il était placé sous la direction de l’ancien chef de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Theodor Guschlbauer.



Nuits Romantiques du lac du Bourget 2013 : l’esprit de Lamartine légèrement bridé (Musique symphonique)

dimanche 13 octobre 2013 par Cyril Brun

S’il est un lieu entre tous où l’esprit romantique pouvait s’exprimer c’est bien le lac de Lamartine. Traduisant en vers merveilleux la spécificité musicale des rubati romantiques, le poète invite le temps à suspendre son vol comme l’interprète s’étend un instant sur la mélodie. Ce fut malheureusement le défaut − unique il est vrai, mais o combien malheureux − d’un concert aux qualités multiples. Par une métrique absolument cadrée et tenue avec une rigueur métronomique, le jeune chef irlandais, Scott Ellaway a maintenu dans les cadres étroits d’une partition parfaitement métrée, une soirée qui ne demandait pourtant qu’à laisser le temps s’évader comme un oiseau s’échappe hors de sa cage. Il n’y eut malheureusement guère de pause dans cette rigidité. Et ce fut d’autant plus dommage que tout le reste fut d’une telle maîtrise musicale que sans ce temps contenu et étriqué, la soirée eut incontestablement frôlé, sinon atteint, le ravissement le plus exquis.



Melanie Diener ouvre la saison de l’Opéra de Toulon avec un programme Wagner/Strauss (Musique symphonique)

lundi 7 octobre 2013 par Emmanuel Andrieu
JPEG - 32.9 ko
Melanie Diener
© Johannes Ifkovits

Comme concert inaugural de la saison 2013-2014, le choix de Claude-Henri Bonnet, directeur général de l’institution provençale - et de Giulano Carella, son directeur musical - s’est porté, bicentenaire oblige, sur des œuvres de Richard Wagner, en proposant notamment dans le programme ses sublimes Wesendonck Lieder, couplés ce soir avec les non moins extraordinaires Quatre derniers Lieder de Richard Strauss.



Pittsburgh, seulement pour Strauss (Musique symphonique)

vendredi 4 octobre 2013 par Philippe Houbert
JPEG - 60 ko
Manfred Honeck
DR

Le mois de septembre est traditionnellement l’occasion de faire une revue d’effectifs de quelques grands orchestres d’outre-Atlantique, en cours ou fin de tournées européennes estivales. La crise financière aidant, ces visites se font de plus en rares. Maigre moisson cette année, avec la seule venue du Pittsburgh Symphony Orchestra sous la direction de son chef, Manfred Honeck. Pour ce concert, on ne peut pas dire que les programmateurs aient fait preuve d’une grande originalité : un concerto pour piano des plus connus et un gros pavé orchestral devenu l’un des piliers du répertoire.



Charles Dutoit et le Royal Philharmonic Orchestra au Septembre Musical de Montreux-Vevey (Musique symphonique)

samedi 21 septembre 2013 par Emmanuel Andrieu
JPEG - 75.3 ko
© Yunus Durukan

En résidence au Septembre musical de Montreux-Vevey depuis 2008, le Royal Philharmonic Orchestra – et son chef principal, le suisse Charles Dutoit – retrouvait, pour trois concerts, la fosse de l’Auditorium Stravinsky. Après un concert mélangeant Rachmaninov (Concerto pour piano n°2 joué par Kirill Gerstein) et Stravinsky (Le Sacre du printemps), la phalange britannique a proposé, sur un week-end, un programme particulièrement ambitieux, avec des solistes stars, dont la magicienne des sons Martha Argerich.



Annecy Classic Festival 2013 : Visiblement Beethoven n’était pas aux rendez-vous (Musique symphonique)

mardi 10 septembre 2013 par Cyril Brun
JPEG - 71.9 ko
© Yannick Perrin

S’il est des concerts qui transforment le compositeur de Bonn en un bruyant pompier sans âme, incontestablement cette soirée Beethoven sur les bords du lac d’Annecy est de celle-ci. Sur l’ambitieux programme il n’est guère que Coriolan qui tire son épingle du jeu. Malgré des syncopes assez peu prononcées, l’ouverture sut tenir une ligne mélodique très unie tissant un véritable dialogue entre les instruments de l’orchestre. Bien que les angles harmoniques fussent arrondis à l’excès, l’œuvre présentait au public une grande tenue et une grande unité laissant augurer un concert d’agréable qualité.