ClassiqueInfo.com

Accueil du site > Musique d’ensemble

Musique d’ensemble

Articles de cette rubrique


Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2013 : Perdu dans les Ténèbres (Musique d’ensemble)

mardi 1er octobre 2013 par Philippe Houbert

L’interview que nous a accordée Pascal Dubreuil éclaire, pensons-nous, le propos du cycle de quatre concerts-lectures que l’ensemble Il Nuovo Concerto et Alexandra Rübner livraient au public en les églises de Varengeville, Arques et Colmesnil : mettre en résonance une œuvre maîtresse du genre très spécifique de l’époque baroque, notamment en France, nommé Leçons de Ténèbres, avec des textes très divers allant de la traduction des Lamentations de Jérémie par Lemaistre de Sacy à des auteurs très récents, en passant par Plotin, Jean de la Croix ou Pascal. Projet extrêmement hardi et ardu, qui, par là-même, mérite le respect, mais dont la réalisation, fondée sur une vision sans doute trop ambitieuse, nous a posé problème. Essayons d’expliquer pourquoi.



Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2013 : Un autre Henri VIII (Musique d’ensemble)

samedi 28 septembre 2013 par Philippe Houbert

Il y a deux ans, l’ensemble La Capella de la Torre présentait à Arques un programme consacré aux Rois Catholiques espagnols. Nous avions été immédiatement séduit par la qualité de ce concert, confirmé par l’écoute de quelques uns de leurs enregistrements, offrant la même fraicheur d’approche du répertoire renaissant, un égal plaisir évident de rendre cette musique attrayante pour le public sans jamais tomber dans le didactisme un peu lourd de certain grand maître. C’est à un autre grand souverain, Henri VIII, à la réputation sulfureuse que l’ensemble conduit par Katharina Bäuml s’intéressait cette année, pour débuter la dernière soirée du festival 2013.



Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2013 : Ouverture sur la transcription (Musique d’ensemble)

jeudi 29 août 2013 par Philippe Houbert

Le festival de musique ancienne organisé par l’Académie Bach d’Arques-la-bataille s’ouvrait sur un programme des plus originaux : la mise en valeur des transcriptions et arrangements aux époques de la Renaissance et baroque. Notre souci de « l’authentique », de « l’original », la sacralisation du texte musical nous ont fait oublier qu’une grande partie de l’Histoire de la musique est fondée sur une circulation des œuvres à partir d’arrangements et de transactions. C’est ce que William Dongois et son Concert Brisé ont voulu nous rappeler au travers d’un fort joli programme conduisant un musicien itinérant imaginaire de Valence en Espagne à Leipzig.



Savall dans le goût français (Musique d’ensemble)

jeudi 1er novembre 2012 par Philippe Houbert
PNG - 224.6 ko
Jordi Savall
DR

Jordi Savall est l’une des rares icônes de la musique classique d’aujourd’hui. La moindre de ses prestations est attendue tel l’oracle et, depuis la disparition de son Eurydice, l’Orphée catalan a encore gagné en sympathie, voire en idolâtrie, de la part du public. Si son investigation de l’Histoire musicale ancienne au travers de quelques personnalités marquantes nous rend de plus en plus perplexe, chaque apparition du gambiste à la tête de son Concert des Nations nous ravit de joie. Allait-il en être de même avec ce concert dédié au règne de l’esprit français sur l’Europe musicale de la première moitié du dix-huitième siècle ?



Festival Musica 2012 : les deux bateleurs et le musicien (Musique d’ensemble)

vendredi 12 octobre 2012 par Thomas Rigail

Le concert de l’excellent ensemble Ictus dans le cadre du festival Musica offrait trois créations – deux françaises et une mondiale – de trois noms forts de la nouvelle musique, venants des trois vieux pays de musique que sont l’Italie, l’Autriche et la France. Avec un sens aigu du prévisible, le concert se déroulera en ordre : une superbe réussite et deux inutiles pensums.



Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2012 : Vater unser, Bach-Benjamin-Bergamasque (Musique d’ensemble)

lundi 24 septembre 2012 par Philippe Houbert

Nous avons souhaité donner une place particulière à ce qui, au-delà d’une programmation bien remplie, nous a semblé la partie la plus originale de cette semaine haute-normande : les quatre concerts donnés en fin de matinée des 22, 23, 24 et 25 août, formant un cycle intitulé « Vater unser im Himmelreich » (Notre Père au royaume des cieux).



Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2012 : Hume et Humour (Musique d’ensemble)

mercredi 5 septembre 2012 par Philippe Houbert

Juste après le concert de l’Ensemble Daedalus dédié au Lamento, les gambistes Susie Napper et Margaret Little, alias les Voix Humaines, nous invitaient à passer dans le chœur de l’église d’Arques pour une seconde partie de soirée consacrée à un programme intitulé « Musicke and Mirth » (musique et hilarité), titre inspiré par une pièce de Tobias Hume, compositeur principal de cette heure de pures délices.



Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2012 : Bach, Truite et Révolution (Musique d’ensemble)

jeudi 30 août 2012 par Philippe Houbert

Comme la veille, la soirée du jeudi 23 désertait l’épicentre du festival pour nous convier à la découverte de deux églises du bocage haut-normand : celles d’Offranville et la petite bonbonnière de Colmesnil-Manneville.



Festival de Montpellier 2012 : Le caravagisme espagnol (Musique d’ensemble)

lundi 27 août 2012 par Gilles Charlassier

En léger décalage avec le calendrier commémoratif du quadricentenaire de la mort du Caravage, le musée Fabre à Montpellier propose en collaboration avec celui des Augustins à Toulouse une exposition consacrée à l’influence de l’impétueux lombard sur la peinture européenne de son époque et de l’ensemble du dix-septième siècle. Tandis que la Ville rose en présente la part septentrionale, à la cité languedocienne incombe celle exercée en France, en Espagne, et bien sûr en Italie. C’est tout naturellement que le nouveau directeur du festival de Radio-France a souhaité programmer en contrepoint une série de concerts, permettant d’apprécier ce que les contemporains et immédiats descendants que Caravage ont pu entendre de plus ou moins imprégné de l’esthétique novatrice de Merisi. Et cela commence par l’Espagne du siècle d’Or finissant sous la houlette d’Albert Recasens, à la tête de la Grande Chapelle.



Académie Bach d’Arques-la-Bataille 2012 : Un banquet qui laisse sur sa faim (Musique d’ensemble)

dimanche 26 août 2012 par Philippe Houbert

Comme il est de tradition en l’église d’Arques, le second concert de la soirée, après celui donné par Musica Contexta, toujours d’essence plus intime, nous conduisait de la nef au chœur pour un programme présenté par le jeune (de formation) ensemble Contre-Eclisse fondé par la claveciniste et organiste Maude Gratton.